Voyager en Asie avec un casier judiciaire, c’est possible ?

Question délicate pour les voyageurs, un casier judiciaire non vierge peut tout de même permettre de passer les frontières selon les pays.
Pour rappel de manière brève, le casier judiciaire mémorise toutes les condamnations pénales d’une personne et, si demandée, assure une diffusion des informations qu’il contient sous la forme de 3 bulletins. Pour le cas qui nous concerne, à savoir le casier judiciaire pour un voyage, seul le bulletin n°3 est remis à la personne qui en fait la demande.

Pour voyager en Chine

A moins d’avoir commis un crime grave, il n’est pas systématique qu’on vous refuse un visa sur le territoire chinois même si votre casier judiciaire n’est pas vierge. Selon la loi de la République populaire de Chine, les délits mineurs doivent être déclarés au moment de remplir le formulaire de demande de visa. Dans le cas des contraventions (pour avoir jeté des ordures sur la voie publique par exemple), ou être signalé à la justice pour avoir commis une infraction sans toutefois être condamné, il n’est pas utile de les mentionner dans le formulaire de demande de visa.

chine entree
Pour voyager au Japon

Grâce aux accords d’exemption réciproque de visa qui existe entre la France et le Japon, il est devenu plus pratique de voyager au Japon. Il faut tout d’abord définir le type de voyage qui correspond à votre cas sachant. Les principaux sont :
– séjours temporaires, inférieurs à 90 jours
– longs séjours pour un rapprochement familial, des études ou pour raisons professionnelles. Pour votre information, ce dernier nécessite de présenter un COE (Certificate of Eligibility) pour travailler à long terme
Pour un voyage temporaire, de tout type mais seulement inférieur à 90 jours, il n’est pas nécessaire de faire une demande de visa donc pas de casier judiciaire requis. Cependant, selon votre employeur et le type d’emploi que vous souhaitez exercer, il est fort possible que vous soyez amené à présenter un extrait de casier judiciaire.

A part ces deux gouvernements majeurs, certains pays exigent également le visa comme le Cambodge, l’Inde ou la Thaïlande. Comme pour la Chine, on ne vous refusera pas d’emblée le visa pour un casier judiciaire mentionnant des délits mineurs. Les procédures peuvent cependant varier et il est important de se renseigner directement auprès des autorités respectives.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *